Syndrome de l’imposteur, 2 choses à se rappeler

syndrme de l'imposteur deux choses à se rappeler

Maurice, doux nom que j'ai donné à mon syndrome de l'imposteur

Je suis persuadée que toi aussi, tu as un Maurice dans ta vie.

C’est cette part de toi qui vient te dire « T’es qui toi pour faire ce métier ? Pour parler de ceci ou cela  »  etc. etc.

Je l’ai appelé Maurice pour l’identifier et le dédramatiser. J’ai été pour ça fortement inspirée il y a quelques années par la coach Laure des Aventurières (que je vous recommande chaudement d’ailleurs).

Maurice a d’autant été plus présent dans ma vie depuis que je suis entrepreneure et que j’ai bien bifurqué dans ma carrière pro. Je n’ai plus mon bac+5 et école d’ingénieur pour lui fermer un peu le clapet.
Ah les diplômes… Maurice adore les diplômes.

Je ne sais pas toi, mais Maurice débarque souvent de manière inopinée, quand tout va bien. Tu signes un nouveau client, une opportunité, t’es heureux·se, fier·e du chemin parcouru et PAF Maurice.

Ses subterfuges

Maurice a une belle palette de costumes. Et oui, parfois il n’est pas aussi dithyrambique à te dire clairement « t’es pas au niveau. N’essaye même pas » . C’est beaucoup plus subtil !

Voici ses multiples couleurs, n’hésites pas à me dire si tu en as d’autres :

– Procrastination enclenchée. Faire tout autre chose qui n’est pas LA tache où Maurice a décrété que tu n’étais pas la meilleure pour la faire.
–  Être d’une humeur désagréable (effet secondaire)
–  Remettre une nième fois TOUT en question, refaire les plans sur la comète.
– Te paralyser tout simplement ou revenir dans ta zone de confort et ne jamais sauter.
– Tout regarder autour de toi sous l’angle de la comparaison pas très constructive…

Maurice chez les femmes, il peut avoir la fâcheuse tendance de débarquer tous les mois (ou presque) à la chute d’hormone. Je me fais duper à chaque fois c’est dingue. Ça va me prendre quelques heures à une journée pour m’en rendre compte.

Un autre regard

Tu peux voir Maurice comme une bête noire ou alors au contraire comme un gentil lanceur d’alerte qui a pour unique rôle de te protéger (d’un éventuel échec, rejet etc.)

Je me suis rendue compte à force de travail sur moi que Maurice il m’était plus utile que ce que j’imaginais.

En fait Maurice, c’est la part de toi qui veut être au top, à son plein potentiel.

Il me permet d’avoir cette auto-critique bienfaitrice. Se remettre en question, regarder objectivement et prendre les bonnes décisions pour avancer.

Maurice me permet de progresser, évoluer.

Ça c’est quand je prends du recul et que j’accueille sa présence.

Quand je lutte contre Maurice, ça part en version dramaqueen (remettre TOUT en question et cie).

Par exemple dans mon domaine, quand je tombe sur un sociologue, un chercheur en science comportementale, un formateur avec 15 ans d’expérience, j’ai deux choix et je peux me dire :

– « T’es qui toi pour parler de changement de comportement, t’as même pas fait de master en socio »
ou
– wow c’est hyper inspirant, je vais lire leurs articles, m’enrichir, monter en compétence, entrer en contact, leur demander des retours, faire des liens avec mon expérience etc. etc.

Pour être honnête j’alterne souvent entre les deux. Et c’est comme ça que j’ai pu faire de belles rencontres professionnelles 🙂

2 choses à toujours se rappeler

=> Avant de te juger, compare toi à ce qui est comparable.

=> Rappelle toi toujours que la légitimité est subjective et que seul ton public, et là où il en est, peut te donner ou non cette légitimité.

A partir du moment où tu as 2-3 pas d’expérience / d’avance sur le chemin, tu es légitime pour eux.

N’attends pas d’avoir 15 ans d’expérience pour transmettre ce qui t’anime. Sois juste humble, authentique sur ton parcours et ce que tu cherches à transmettre. La légitimité c’est avant tout une histoire de confiance.

Point de vigilance

Faire taire Maurice, ça ne veut pas dire ne plus progresser, se former etc.

Il faut juste faire attention dans la course à la formation.

Si tu enchaines les formations sans passer à l’action à partir de là où t’en es, c’est probablement que tu luttes contre Maurice.

Beaucoup de mes clientes arrivent avec le besoin de se sentir plus légitime. Il n’y a pas de problème avec ça.

Elles veulent faire les 2 pas d’avance sur les clients qu’elles peuvent accompagner, monter en compétences tout simplement. Et quand ça part de là c’est mieux, l’expérience sera d’autant plus positive et transformatrice.

C’est un long chemin d’apprivoiser Maurice et de faire copain avec lui. Sois bienveillante avec toi-même.

Pour animer ma masterclass du 15 février 2022 par exemple, j’ai du le rassurer plusieurs fois 😉

N’hésite pas à t’inscrire si tu veux apprendre plein de choses sur l’accompagnement au changement écologique

Et toi, as tu un Maurice dans ta vie ?

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Découvrez le guide "Pourquoi les gens ne changent pas alors qu’ils savent ?»

et les 6 étapes du changement écologique

Anaïs LESIOURD

Anaïs LESIOURD

Je m’appelle Anaïs, et j’accompagne les professionnels de la promotion de la santé et de l’environnement à augmenter leur impact en intégrant les savoir-faire et savoir-être de l’accompagnement au changement dans leurs pratiques.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.