NOUVELLE FORMATION

Animateur·ice de la transition écologique

DEVIENS CATALYSEUR DU CHANGEMENT

Prochaine promo : Début 2022 !

Évaluation à chaud, 2 conseils pour la booster

2 conseils pour booster son evaluation à chaud enquête de satisfaction écologie santé

L'évaluation à chaud au service du changement

J’imagine que dans vos pratiques, l’évaluation à chaud (proposée directement après une intervention (conférence,atelier, etc.)) est devenue une habitude. “C’est la base” vous me direz. Et vous avez bien raison.

Vous êtes vous posé.e la question :

A qui cette évaluation rend-elle service?

 
La réponse qui vient le plus naturellement, c’est “à nous” : l’organisateur, l’intervenant.
Votre premier intérêt est de savoir si les bénéficiaires sont satisfaits en général, et puis plus précisément s’ils sont satisfaits de la technique, la pédagogie, le support etc. C’est dans une logique d’amélioration continue.
 

Est- ce pour autant suffisant?

Et je dirais même plus, est que l’évaluation à chaud ne pourrait-elle pas être au service de vos bénéficiaires?

Au service du processus du changement que vous souhaitez catalyser?

Je vous donne deux conseils pour booster vos questionnaires.

1er booster de son évaluation à chaud : sortir de l’infobésité pour l’infodigérée!

La satisfaction est pour moi insuffisante si l’intérêt est d’être dans une logique de création et d’évaluation de l’impact. Pour aller plus loin, des questions orientées sur les objectifs pédagogiques sont pertinentes. Par exemple :

Que vous a apporté cet atelier/conférence/programme ?” Choix multiple possible :

  • des réponses utiles à vos questions,

  • des actions concrètes à mettre en œuvre,

  • un élan d’agir dans votre quotidien,

  • de nouveaux questionnements

  • un passage à l’action (valable notamment dans le cadre d’un programme sur la durée)

  • du stress supplémentaire

Questionner les émotions est un très bon indicateur de la qualité de vos interventions. Sans nul doute, vos interventions et choix des intervenants se font sur leur capacité à parler de sujets anxiogènes (écologie, santé environnementale (SE)) tout en étant positif et dans l’action. Si une intervention apporte uniquement du stress, vous n’aurez plus qu’à faire les modifications nécessaires!

Pour des conférences, voici deux autres questions qui s’y prêtent bien :

“Qu’est ce qui vous a le plus surpris/marqué? “

 

“Quelle(s) action(s) allez-vous mettre en place dans votre vie de tous les jours?”

Pour ma webconférence sur le thème du gaspillage alimentaire réalisée en décembre dernier, j’ai conseillé à mon client (une mutuelle engagée) de rajouter ces deux questions (plus la suivante!) à leur évaluation à chaud.

Je me souviens qu’il était réticent à l’idée d’inclure ces questions dans leur évaluation avec la crainte que ça les fasse fuir et qu’il y ait peu de retours.

Résultat : sur les 22 personnes qui ont répondu au questionnaire, soit 76% des participants à la conférence (beau taux de conversion!), 16 d’entre eux ont écrit leur projection en termes d’action.

Cette crainte peut donc être levée ! Je le remercie de m’avoir fait confiance.

En plus de savoir si vos objectifs pédagogiques sont atteints ou non, vous offrez un temps de prise de recul et de conscience à vos bénéficiaires. Vous sortez de « l’infobésité” pour entrer dans l’ère du “l’infodigérée”.

C’est passionnant pour moi de lire comment les informations transmises sont accueillies et traitées. Cela donne aussi de bonnes indications sur le profil du public au regard du processus du changement!  (Voir mon guide “Mobiliser son public sans s’épuiser”)

2ème booster de son évaluation à chaud : posez leur des questions sur leurs besoins.

J’ai rajoutée cette autre question :

“De quoi auriez vous besoin pour aller plus loin?”

Ils avaient le choix entre : d’autres conférences, un groupe de pairs pour s’entraider, un accompagnement individuel, un accompagnement collectif, des recettes/fiches pratiques, rien. Ces résultats vous donnent évidemment de nouveaux moyens d’agir pour définir une stratégie de promotion de la SE en cohérence avec leurs besoins et donc impactante.

Bonus, demandez leur un témoignage (avec l’autorisation de diffusion anonyme ou non).

Et oui, mêmes si vos interventions sont gratuites pour vos bénéficiaires finaux, tout est bon et utile pour attirer d’avantage de personnes et augmenter votre impact en promotion de la santé et de l’environnement !

Avec toutes ces questions vous vous donnez les moyens de connaitre mieux votre public pour leur proposer des dispositifs d’accompagnement les plus adaptés ET être vraiment au service de leur processus de changement !

 

Vous ai-je dit que ma mission était d'augmenter votre impact tout en gagnant de l'énergie?

Je vous propose d’accrocher une nouvelle corde à votre arc : celui d’accompagner les changements de comportements écologiques !

J’ai développé un programme collectif d’un mois clé en main pour vos bénéficiaires en recherche de soutien pour avancer dans leur démarché écologique. C’est bien beau de savoir, le plus difficile est de passer à l’action. Ce programme soutenant, inspirant et motivant est le parfait catalyseur de changement durable pour ce public.

Et quel est le bénéfice pour vous? Il y en a plusieurs : augmenter votre impact, attirer de nouveaux publics, renouer avec votre mission : rendre acteur de sa santé et de son environnement.

Pour en savoir plus :

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Découvrez le guide "Pourquoi les gens ne changent pas alors qu’ils savent ?»

et les 6 étapes du changement écologique

Anaïs LESIOURD

Anaïs LESIOURD

Je m’appelle Anaïs, et j’accompagne les professionnels de la promotion de la santé et de l’environnement à augmenter leur impact en intégrant les savoir-faire et savoir-être de l’accompagnement au changement dans leurs pratiques.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *