Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

C’est quoi cette histoire ? ! On m’aurait menti ? !

Le premier réflexe que l’on a, aux premiers tiraillements et rougeurs, c’est de se diriger vers le rayon beauté de l’hypermarché ou vers la parapharmacie quand on veut se donner bonne conscience, « Je donne le meilleur à ma peau ! ». On part à la recherche d’une « hydratation intense », d’une « peau apaisée », « revitalisée » et j’en passe. Et c’est bien légitime ! On veut prendre soin de soi et surtout ne pas avoir une peau de crocodile pour notre rencard de vendredi soir ! Et puis ce réflexe on l’a depuis une éternité, non ? Te rappelles-tu à quel âge tu as commencé à mettre de la crème hydratante ? Moi non… Toutes mes copines font pareil, Estelle Lefébure aussi et puis qu’est ce que je peux bien mettre d’autre ?!

C’était ma position il y a à peu près 1 an, en mode budget d’environ 100€ par mois en parapharmacie (oui… ça m’a calmé quand ça m’a pris de faire les comptes par type de dépense…), le tout en crème, sérum, gel localisé, soin intensif et abonnement aux boxes de beauté.

Et puis après ce fameux déclic (voir la petite histoire dans Manifeste), j’ai commencé à me poser la question : mais pourquoi avec tout ce que j’achète et me tartine, j’ai toujours la peau si sèche ?!  En mode : branle-bas de combat si j’ai oublié ma crème pour un week-end : « Mais tu comprends pas ??? Je ne peux plus sourire, je suis figée, ça va craqueler ! ». Autre question: pourquoi les hommes n’ont pas besoin de mettre de crème ?! C’est quoi cette histoire ?!

J’ai résolu le schmilblick, je t’explique tout !

Reprenons une petite base de physiologie de la peau : lorsque l’on dit « hydrate ta peau » c’est un raccourci pour dire « crée ton film hydrolipidique qui empêche ta peau de se déshydrater » ah. Une peau en bonne santé est souple, lisse, légèrement mate et un peu rosée. Et ça : c’est SANS artifice (poudre, blush et compagnie).

La peau est un organe fantastique, tu ne t’imagines pas tout ce qu’elle fait pour toi, tu peux te passer d’un rein mais si tu perds plus de 15% de ta peau, tu meurs !

La seule manière efficace d’hydrater sa peau, c’est de boire de l’eau ! Cela semble une évidence mais ça ne l’était pas pour moi avant. Ensuite, ta peau en bonne santé est autonome et indépendante, elle développe et entretient toute seule son film hydrolipidique qui empêche l’eau de ta peau de s’évaporer toutes vannes ouvertes et empêche tout agent extérieur de rentrer !

Il y a un MAIS…

Avec tout ce qu’on lui fait subir sans ménagement – rigueur de l’hiver, pollution ou effet écrevisse des premiers rayons de soleil – son film est fragilisé et elle a besoin d’un petit soutien. Et ce soutien (cf. réflexe ci-dessus), c’est la crème hydratante industrielle. L’effet est magique, on retrouve douceur et mobilité de la peau ! A elle toute seule la crème remplace le film hydrolipidique et assure donc la fonction tant recherchée.

Il y a un 2ème MAIS !

A force de si bien la remplacer, la peau devient fainéante et ne créé plus son film à elle. Conclusion: ta peau est devenue dépendante de la crème ! Ceci explique pourquoi en sortant de ma douche, nue de tout produit,  j’étais comme figée !

Cela explique aussi pourquoi les hommes qui n’en ont jamais mis n’en ont pas besoin. A vrai dire nos hommes sont plus chanceux aussi, peau plus épaisse et moins sujette aux dérèglements hormonaux! Malheureusement, ces temps changent à cause de la pression du marketing « Toi aussi, homme, tu peux prendre soin de toi ! » alors Messieurs je vous dis « Non ne cédez pas ! », si le besoin se fait sentir, il y a d’autres solutions!

Voilà, c’est la magie du pétrole !

Et là tu vas te dire « Elle divague la pauvre… ». Laisse-moi y venir…

La crème hydratante industrielle est composée en grande majorité de glycérine, d’huiles minérales (petrolatum, paraffin) et de silicone (cyclohexasiloxane …) tous dérivés du pétrole! Et puis les autres composants (conservateur, texturant, parfum, stabilisateur etc.), ce n’est pas mieux. Mais ça, tu sais, tu commences à en entendre parler (perturbateur endocrinien, allergisant, irritant etc.), je ne vais donc pas te le rabâcher.

Finalement, ce que tu te mets sur la peau, c’est du fake : tu te déposes un film issu de pétrole qui reste en surface et qui te laisse un toucher doux…. jusqu’à ce que tu l’enlèves.  L’effet est temporaire… Ta peau devient dépendante et ta Carte Bleue aussi. Or on mérite mieux que ça à ce prix là !

Quand tu réalises, tu te dis :  « Hum ça parait logique, depuis quand le carburant du corps c’est le pétrole ? C’est pour les voitures, il y a erreur ! »

La solution !

Le carburant de notre corps ce sont les vitamines, les acides aminés, les acides gras etc. Pour la peau c’est pareil. En t’appliquant une huile VÉGÉTALE (à contrario d’industrielle, minérale, chimique, de synthèse) et donc naturelle tu pourras aider ta peau à retrouver son film hydrolipidique. Elle pénètre, elle, et par conséquent nourrie ta peau avec de bons ingrédients. Le film la protège suffisamment mais pas trop pour qu’elle travaille en autonomie.

Ma grosse frayeur avec ma peau acnéique ultra sèche, c’était de me retrouver avec une éruption de boutons, car pour moi gras = boutons (charcuterie= boutons, Nutella = boutons). Et bien figure toi que non ! BONHEUR !!

Sachant que je n’y connaissais rien encore, j’ai commencé ma transition avec le must du must, la fameuse huile précieuse d’Argan ! Je n’en suis pas déçue. Je peux sourire après la douche, ça fait maintenant presque 1 an que je m’en mets tous les matins. Je n’ai toujours pas une peau parfaite et légèrement rosée à la princesse Sarah (grande référence cinématographique « Midi les zouzou » France 5) mais j’y tends!

Arrivée à l’hiver et sa rudesse, et étant extrêmement loin du 1,5 L d’eau par jour (je ne suis pas parfaite !), j’ai réalisé que ma peau avait besoin d’un deuxième soutien.

A contrario de boire 3L d’eau pour compenser mon manque, je mélange un peu d’aloe vera en gel avec mon huile. J’ai appris plus précisément que l’Aloe Vera rééquilibre le pH de ta peau vers sa position naturelle de 5,5 et apporte de l’eau qui restent en surface comme des petites éponges pour dire à ton corps « pas besoin d’amener de l’eau par ici, il y a ce qu’il faut! » d’où le fameux film HYDROlipidique. J’en mets de temps en temps (quand j’y pense) et ça va très bien 🙂

Où en trouver ?

Tu peux en trouver en épicerie bio, choisis le avec le moins d’ingrédients, et vérifie que ce ne soit pas de la poudre ou du concentré, il faut du vrai! J’utilise la marque PUREALOE.

Un autre conseil, choisis ton huile végétale bio et première pression à froid (PAF). C’est la condition sinequanone pour que ton huile ait conservé toutes ces propriétés, tu es sûre de n’avoir rien d’autre dedans, tu sais d’où elle vient (commerce équitable c’est bien !).  Pour certaines (Argan, noisette, sésame, coco…) tu peux les trouver au rayon alimentaire d’une épicerie bio. Cela te coûtera BEAUCOUP moins cher que de l’acheter au rayon cosmétique de ta parapharmacie. Le coût ne doit pas dépasser 20€ le litre pour l’Argan, autrement c’est de l’arnaque. Pour te rassurer, une crème Avène est à 12€ environ pour 40 ml soit 300€ le litre….,  et si tu n’aimes pas tu pourras la finir en vinaigrette !

En discutant avec des amies récemment converties, j’ai appris que pour certaines l’odeur de « noisette » peut déranger. Cas de figure auquel je n’étais pas confrontée, j’aime bien. Pour ça il y a d’autres huiles, et cela fera l’objet d’un autre article ! En attendant si tu n’as pas envie de sentir la noisette ou que tu as un autre type de peau que la mienne, choisis l’huile de jojoba, une autre valeur sûre, presque inodore, elle convient à TOUTES les peaux. Où en trouver : Aromathèque pour les lyonnais, la Compagnie des Sens pour les lyonnais ou non (commande en ligne).

Te voilà averti-e des réels besoins de ta peau : il faut la nourrir avec une huile végétale bio PAF, rééquilibrer son pH avec un gel d’Aloe Vera par exemple et boire de l’eau ! Les avantages ? Indépendance, aux oubliettes les risques allergiques, irritants etc. et des ECONOMIES !!!

Bientôt un prochain article où j’entrerai plus en détail sur la routine beauté en fonction du type de peaux, mais n’oublie pas tu peux de suite commencer avec celles que je t’ai conseillé-e, 2-3 gouttes suffisent!

Es-tu prêt-e à faire l’essai ?

 

Anaïs