Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Des vacances à vélo, une nouvelle façon de voyager!

3

 

vacances-a-velo

L’Italie nous appelle depuis un moment déjà

Sa chaleur humaine, ses pizzas, ses pastas, ses glaces, sa culture, son art, ses paysages, son accent musical …

Routard en poche, me voilà à la découverte de la Toscane. Il y a tant de chose à voir !!

J’imagine un programme de deux semaines digne d’une agence voyage, optimisation au poil avec 1 ou 2 jours de glandouille, quand même !

Bien entendu, Neoecolo que je suis, c’est en covoiturage (avec notre voiture) que nous nous rendrons à Florence depuis Lyon et inversement pour le retour. Ensuite c’est roadtrip! Pas mal non ?

Mon cher et tendre m’exprime son souhait d’un voyage plus « aventurier », en mode sac à dos…

Je lui rétorque que l’Italie n’est pas synonyme d’aventure mais d’art, de culture et de bonne bouffe ce n’est pas le bon pays !

« On pourrait le faire à vélo ? » me dit-il

Réponse automatique « Des vacances à vélo? Impossible ! Regarde le programme, on ne pourra pas tout faire ! »

En m’écoutant parlé, je réalise l’erreur. La pensée classique du « il faut TOUT faire » « TOUT voir » «TOUT avoir ». Surconsommation matérielle, pourquoi ne pas surconsommer les voyages, la culture, les expériences, même en vacances.

J’étais à côté de la plaque.

Mes dernières réticences à ces vacances à vélo ont fini de s’évaporer en pensant à deux couples d’amis adeptes du cyclotourisme. L’un est en mode warrior avancé puisque c’est à l’étranger qu’ils le font : Laos, Ecosse et bientôt Colombie! Puisqu’ils réitèrent chaque année, j’imagine que cela doit valoir le coup malgré les douleurs où vous savez et leurs péripéties ! L’autre est en mode champêtre malgré le kilométrage élevé. Tente sur le porte bagage, ils partent plusieurs jours en itinérance un peu partout dans le sud-est de la France. C’est plus dans nos cordes et cela me fait penser aux joies de la rando : accomplissement, bien être de l’effort, contemplation …

J’accepte !

Nous voilà donc à planifier entièrement le voyage avec 30 km par jour de moyenne (la toscane ça grimpe dur et grosse chaleur à prévoir!). De nombreux villages à visiter sont rayés inéluctablement de la carte. On se cantonne à 3 régions sur 10.

Nos vélos n’étant pas faits pour de telles distances et dénivelés, on louera des vélos à Florence.

Comment se rendre à Florence sans voiture ?

En avion : plus rapide, on perd « moins de temps » et ce n’est pas nécessairement très cher en lowcost.

Non, on va jusqu’au bout de notre idée, cesser de courir après le temps, profiter de l’instant présent et réduire notre impact sur l’environnement.

Le train jusqu’à Nice puis covoiturage fut notre première option jusqu’à ce que l’on décide de tout faire en train Lyon-Milan-Florence (moins d’aléas et pas beaucoup plus cher).

L’affluence et les chambres d’hôtes au complet ont eu raison de notre esprit aventurier, toutes nos nuits sont réservées!

Le programme ?

Florence – Greve in chianti- Sienne (3j) – Abbazia di O. MAGGIORE – Pienza – Pérouse (2j) – Asisses – Arezzo – Florence (2j)

On part avec l’équivalent d’un sac à dos pour deux réparti en deux poches de 15 L sur le vélo.

3 t-shirts, 1 short, 1 pantalon, 1 robe, 4 culottes, 3 paires de chaussettes, 1 veste imperméable, 1 pull, 1 maillot de bain, une paire de basket, 1 paire de sandales + tong et THE cuissard de cycliste !! Le minimalisme ne me fait plus peur ! A défaut d’être sexy, ce sera sportive que je parcourrai la Toscane !

Ces vacances à vélo, c’est une première!

Je ne sais pas à quoi m’attendre, je vous en dis plus à mon retour, en toute franchise!

Keep updated

Si cet article t'a plu, partage-le 🙂
1 Response
  • Clarisse
    août 25, 2017

    Quelle aventure ! Hâte d’en savoir plus à votre retour !! Belles vacances 🙂

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Partage Neoecolo!

%d blogueurs aiment cette page :